Actualités

Vaccin contre la grippe : quelle prise en charge ?

Santé & Prévention - Publiée le 30/10/20
Qu'est-ce que la grippe ? Comment s'en prémunir ?

Qu’est-ce que la grippe ?

La grippe est une infection respiratoire qui touche chaque année entre 2 et 6 millions de personnes en France.

Elle se caractérise par les symptômes suivants :
  • fièvre,
  • frissons,
  • forte fatigue,
  • perte d’appétit,
  • courbatures,
  • maux de tête,
  • toux.
Pour les personnes les plus fragiles, la grippe peut entraîner de graves complications telles qu’une pneumonie ou encore le décès.

Quelles sont les mesures préventives contre la grippe ?

Comme la Covid 19, la grippe est particulièrement contagieuse. Elle est transmise via les micro gouttelettes qui sont projetées en cas de toux, d’éternuement ou lors d’une discussion. Pour se prémunir de cette infection, il est donc recommandé de respecter les gestes barrières.
  • Se laver régulièrement les mains
  • Tousser dans son coude
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique
  • Eviter de se trouver le visage
  • Respecter la distanciation sociale
  • Porter un masque en cas de symptômes.
Outre ces mesures d’hygiène, il est possible d’être vacciné contre la grippe. Cela permet d’éviter temporairement toute contagion. En effet, le virus de la grippe évolue chaque année. Pour continuer d’être immunisé, la vaccination doit être renouvelée tous les ans.

Le vaccin est la mesure la plus efficace pour se prémunir de la grippe. Il est particulièrement recommandé pour les personnes fragiles, dîtes « à risque ». C’est-à-dire :
  • les personnes âgées de 65 ans et plus,
  • toute personne souffrant de maladie chronique (diabète, insuffisance cardiaque…),
  • les femmes enceintes,
  • les personnes souffrant d’obésité.
Chaque année, dès le mois d’octobre et jusque fin janvier, l’Assurance Maladie invite les personnes fragiles à se faire vacciner.

Le vaccin est-il pris en charge par INTÉRIMAIRES SANTÉ ?

Le vaccin contre la grippe saisonnière est pris en charge à 100% pour les personnes à risque ainsi que pour celles atteintes de certaines affections de longue durée.

Dans les autres cas, le vaccin n’est pas remboursé par l’Assurance Maladie et INTÉRIMAIRES SANTE. Toutefois, l’injection est partiellement prise en charge de la manière suivante :
  • à 70% lorsque la vaccination a lieu lors d’une consultation avec un médecin ou une sage-femme,
  • à 60% en cas de vaccination par une infirmière sur prescription médicale.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page actualités