Actualités

Quelle est la différence entre l'eau du robinet, l'eau minérale naturelle et l'eau de source ?

Santé & Prévention - Publiée le 04/09/20
Les différents types :

Il existe trois catégories d'eau :

  • L’eau minérale naturelle ;
  • L’eau de source ;
  • L’eau du robinet.
Aussi infime soit-elle, il existe une différence entre l’eau minérale et l’eau de source en terme de composition en minéraux et en oligo-éléments. Elles désignent toutes deux une eau pure issue d’une source naturelle.

L’eau minérale naturelle

L’eau minérale naturelle, dont la provenance, est souterraine n’a pas besoin d’être désinfectée pour être bu et doit posséder une composition chimique stable. La Commission européenne publie au Journal officiel de l’Union européenne la liste des eaux minérales naturelles reconnues par les Etats membres. Selon la source, l’eau minérale est composée de minéraux indispensables à notre métabolisme : le magnésium, le calcium, les bicarbonates, le sulfate, le sodium, le nitrate, le potassium, le silicum ou le fluor…

L’eau de source

A la différence de l’eau minérale naturelle, la composition de l’eau de source n’est pas forcément stable. Ayant également une origine souterraine, l’eau de source est potable à l’état naturel et embouteillée à la source.

L’eau du robinet

Au contact des sols et des roches, l’eau du robinet se compose souvent de particules en sels minéraux et oligo-éléments. En raison des nombreux traitements qu’elle subit, l’eau du robinet répond désormais aux normes de potabilité définies par la réglementation.

Compositions des eaux

L’eau est une substance chimique constituée de molécules H20 et composée de sels minéraux et d’oligo-éléments, en concentration différente. Les composantes de l’eau sont les suivantes :
  • Le calcium
  • Les bicarbonates ;
  • Les chlorures ;
  • Le potassium ;
  • Les fluorures ;
  • Le fer ;
  • Les sulfates ;
  • Le magnésium ;
  • Les nitrates ;
  • Le sodium

Certains éléments liés au transport de l’eau peuvent également apparaître dans la composition de l’eau, mais de manière infime et soumis à une réglementation stricte : plomb, aluminium, polypropylène, nylon et polyéthylène téréphtalate (PET).

 

Différence entre les prix des eaux de sources et les eaux minérales

Le prix moyen du litre des différentes eaux de boisson est extrêmement variable. La grande gagnante, c'est l'eau du robinet, à 0,003 € le litre en moyenne, soit moins de 2 € par an pour une consommation de 1,5 litre d’eau du robinet par jour. Quand on utilise une carafe filtrante, le prix du litre est en moyenne multiplié par 20. Le prix explose dès lors qu'on passe aux eaux en bouteilles : 0,20 € le litre pour l'eau de source et 0,40 € le litre pour l'eau minérale, soit de 110 à 220 € par an.

Les bienfaits des eaux

Le premier bienfait de l’eau est son pouvoir d’hydratation. Composé à 70% d’eau, l’organisme a besoin d’eau pour alimenter tous ses organes et ainsi éviter certains troubles du quotidien : infection urinaire, calculs rénaux, maux de tête…

L’eau permet également d’éliminer les toxines que nous accumulons, et d’accélérer ainsi le renouvellement des cellules. Boire de l’eau en quantité suffisante permettrait également de prévenir l’arthrose. En effet, l’eau pourrait permettre de lubrifier les articulations de notre corps et ainsi éviter tout type de douleurs persistantes liées à l’arthrose.

Enfin, même non-ingurgitée l’eau se révèle un excellent remède à certaines pathologies, notamment à travers les cures thermales. Elles sont prescrites aux personnes ayant des problèmes cutanés comme l'eczéma, des troubles respiratoires, ou encore des douleurs articulaires. Il existe différents soins en fonction des besoins des curistes, par exemple la cure de boisson d'eau minérale, ou encore l'hydrothérapie interne ou externe. Les longs séjours sont préconisés pour des pathologies spécifiques, alors que les courts séjours sont orientés sur la relaxation et la détente.

Variez votre consommation d’eau

Selon l’origine de l’eau, la concentration en sels minéraux et oligo-éléments sera différente. Il est ainsi nécessaire de varier les types d’eau que nous consommons. Eau minérale naturelle, eau de source, eau du robinet, le choix ne manque pas !

Prévention : buvez en moyenne 2 litres d'eau par jour

L’eau est vitale pour le fonctionnement du corps humain. Ce que l’on sait moins, c’est que chaque jour notre corps perd 2,2 à 2,6 litres, de façon visible (urines, transpiration) ou invisible (respiration). L'alimentation solide et le métabolisme en compensent une partie (environ 20%), mais l'eau que nous buvons est la principale source pour maintenir notre équilibre hydrique.
Il faut donc en boire suffisamment, chaque jour * :
  • 1,6L pour une femme
  • 2L pour une femme enceinte
  • 2L pour un homme actif
  • 2,3L pour une femme allaitante
*Evaluations des experts européens de l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA).

Impact environnemental : la bouteille d'eau

Evolution de la consommation d'eau en bouteille dans le monde

Chaque minute dans le monde, ce ne sont pas moins d’un million de bouteilles en plastique qui sont vendues, dont une majorité transporte de l’eau. Un chiffre qui devrait croître de 20% d’ici la fin de la décennie. En France, ce sont chaque année 9,3 milliards de litres d'eau en bouteille qui sont consommés. Notre pays fait partie des cinq pays au monde qui consomment le plus de bouteilles en plastique, derrière le Mexique, la Thaïlande (qui n'ont pas accès à l'eau potable) l'Italie et l'Allemagne. Dans le cas de la France, il s'agit bien d'eau minérale, l'eau pétillante ne représentant que 18 % de notre consommation.

L'empreinte carbonique des bouteilles d'eau

Une consommation de plastique d’autant plus alarmante qu’une part très minime de ces bouteilles, fabriquées à base de pétrole, finissent par être recyclées. La très vaste majorité échoue dans les océans du monde ou dans des décharges, souvent à ciel ouvert. Ainsi, moins de 7% des bouteilles en plastique achetées en 2016 ont été collectées et transformées en de nouvelles bouteilles. Par ailleurs, on estime qu’entre 5 millions et 13 millions de tonnes de plastique se déversent chaque année dans les océans. La part concernant les seules bouteilles n’est toutefois pas précisée. Il n’empêche, selon la Fondation Ellen MacArthur, d’ici 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans les mers du monde.

Astuces pour réduire la consommation de bouteille d'eau

Pourtant, certaines astuces très simples dans la vie quotidienne permettent d’alléger la consommation de plastique : utiliser l’eau du robinet, peu chère et très contrôlée ; stocker ses boissons dans des récipients réutilisables comme les gourdes ou des bouteilles en verre, acheter des bouteilles en plastique 100% recyclées, trier correctement ses déchets, etc.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page actualités