Le maintien gratuit

Le maintien gratuit en fin de mission

À la fin de ma mission, je bénéficie d’un maintien gratuit de ma garantie de base à la mutuelle INTERIMAIRES SANTE pendant 2 mois sans condition, quelle que soit la durée de la dernière mission effectuée.

Je peux bénéficier de 5 mois supplémentaires si je justifie auprès d’INTERIMAIRES SANTE de mon indemnisation par le régime d’assurance chômage ou par l’assurance maladie/maternité.

À l’issue de cette période, je peux bénéficier d’une prolongation supplémentaire, dans la limite de la durée de mon(mes) contrat(s) de mission chez mon(mes) dernier(s) employeur(s).

La durée est calculée en mois, arrondie au nombre supérieur. Le maintien gratuit de mes garanties peut durer jusqu’à 12 mois maximum.
Le maintien gratuit ne s’applique que sur ma Garantie de base. Durant toute la période, les prélèvements pour mes options sont maintenus.

Le maintien gratuit en arrêt maladie, en arrêt de travail ou en congé maternité

Je peux bénéficier du maintien gratuit de ma garantie de base pour une durée maximale de 12 mois en cas d’arrêt maladie, d’arrêt de travail ou de congé maternité.

Dès le 1er jour de mon arrêt ou de mon congé maternité, je bénéficie d’un maintien gratuit de ma garantie de base à la mutuelle INTERIMAIRES SANTE pendant 2 mois sans condition, quelle que soit la durée de la dernière mission effectuée.

Je peux bénéficier de 10 mois supplémentaires en justifiant de ma situation. Pour cela, j’envoie à INTERIMAIRES SANTE mes décomptes d’indemnités journalières chaque mois pendant les 5 premiers mois. Pour les 5 mois qui suivent, un seul décompte suffit.

Durant toute la période, les prélèvements pour mes options sont maintenus. Le maintien gratuit ne s’applique que sur ma Garantie de base.
A la fin de cette période de 12 mois, si je suis toujours en arrêt et que je le souhaite, je peux contacter INTÉRIMAIRES SANTÉ pour prolonger mon adhésion.

La fin du maintien gratuit de ma garantie de base

Le maintien gratuit de ma garantie de base se termine :
  • lorsque je reprends une activité professionnelle (en intérim, hors intérim ou suite à mon arrêt de travail ou mon congé maternité) ;
  • lorsque je ne suis plus en mesure de justifier de mon statut de demandeur d’emploi indemnisé par le régime d’assurance chômage ;
  • au plus tard, au bout de 12 mois suivant la fin de ma dernière mission ;
  • à la date de la liquidation de la pension de vieillesse de la Sécurité sociale ;
  • en cas de décès.