Actualités

Avoir deux mutuelles : Les avantages et les inconvénients

Mes remboursements - Publiée le 04/10/19
Suite à l’obligation faite aux entreprises du secteur privé de proposer à leurs salariés une complémentaire santé, la question peut se poser de conserver son ancienne mutuelle individuelle ou de prendre celle négociée par l’employeur. Cependant, est-ce que la loi autorise un cumul de 2 mutuelles ? Quelles sont les conséquences sur les remboursements ?

Les avantages d’avoir 2 mutuelles

Cumuler deux mutuelles, est-ce possible ? Les garanties sont-elles meilleures ? Le remboursement est-il plus rapide ?

Ce que dit la loi ?

Tout d’abord, aucune loi n’interdit d’avoir deux mutuelles. Vous pouvez donc souscrire à deux contrats à votre nom. Cependant, il est bon de savoir que :

  • Une seule des deux mutuelles  pourra être rattachée à l’Assurance Maladie. La deuxième sera alors considérée comme une surcomplémentaire santé ;
  • La somme remboursée par la Sécurité Sociale additionnée aux remboursements de vos deux mutuelles ne pourra excéder le montant de votre dépense de santé.


Certaines mutuelles, quant à elles, ne permettent pas l’accès à une surcomplémentaire.

Un meilleur remboursement

Cumuler deux complémentaires santé peut s’avérer intéressant pour éviter les restes à charge élevés sur des soins dentaires ou optiques par exemple.

Cette situation peut également se présenter si en tant qu’intérimaire, vous disposez d’une mutuelle individuelle et si vous avez l’opportunité d’adhérer à une nouvelle mutuelle collective.

Cependant, il faut garder en tête que disposer de deux mutuelles permet d’améliorer les remboursements des soins de santé mais ne permet pas de bénéficier de la télétransmission NOEMIE pour les 2 mutuelles.

Il convient toutefois de bien connaître les garanties de son régime santé afin d’optimiser ses remboursements.

Les inconvénients d'avoir 2 mutuelles

Souscrire à deux mutuelles peut s’avérer intéressant mais est-ce réellement avantageux ? Pouvez-vous faire des économies  sur vos frais de santé ? Qu’en est-il des cotisations ?

Une couverture santé pas toujours adaptée à vos besoins

Même en ayant deux mutuelles avec différents organismes assureurs, les remboursements de vos frais de santé peuvent ne pas être à la hauteur de vos attentes. C’est en ayant attentivement étudié les tableaux de garanties santé de votre première mutuelle que vous pourrez identifier les postes de dépenses qui méritent d’être renforcés par une surcomplémentaire santé.

Par ailleurs, lors d’une dépense de soins « courants » telle qu’une consultation chez un généraliste ou la réalisation de nouvelles lunettes, vous allez obtenir un premier remboursement de la Sécurité Sociale, puis celui de votre mutuelle principale par télétransmission de données. Ensuite, votre surcomplémentaire prendra en charge le restant des dépenses  que vous avez engagées.
Cependant, si vous avez été entièrement remboursé par la première mutuelle, la seconde restera inactive.
De plus, il faut prendre en compte le fait que vous aurez deux cotisations à payer. Il faut donc s’assurer que le cumul constitue un véritable avantage financier au regard de la couverture santé obtenue.


Des démarches administratives plus lourdes
Si vous n’êtes pas à l’aise avec les démarches administratives, le cumul n’est peut-être pas la meilleure option pour vous.
Premier exemple concret, la télétransmission Noémie des actes médicaux ne peut s'effectuer que vers une seule mutuelle. Ce sera donc à vous de transmettre le décompte des remboursements de votre 1ère mutuelle à votre seconde mutuelle (ou surcomplémentaire) par courrier postal ou par mail ou encore sur l’espace client si celle-ci le permet. Votre remboursement complet sera alors étalé dans le temps.

Aussi, avant de souscrire à un deuxième contrat de complémentaire santé, le plus important est de faire le point sur les garanties de votre mutuelle principale et le cas échéant de souscrire à celle qui sera le plus en adéquation avec vos besoins de remboursements de frais de santé.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page actualités