Actualités

Pourquoi le calcium est-il important pour notre santé ?

Santé & Prévention - Publiée le 26/06/20
Qu’est-ce que le calcium ? A quoi sert-il ? Peut-on en trouver ailleurs que dans les produits laitiers ? Qu’est-ce que l’hypocalcémie ? Peut-on faire de l’excès de calcium?

Qu’est-ce que le calcium ?

Découvert au XIXème siècle par le chimiste Humphry Davy, le calcium fait partie des métaux dits « alcalino-terreux ». Il est essentiel à notre organisme puisqu’il est particulièrement utilisé lors de la formation des os et des dents. Il joue également un rôle essentiel dans les contractions musculaires, la coagulation sanguine ou encore la production d’hormones.

 

Une consommation régulière pour un corps en pleine forme

Pour des dents et des os solides, notre organisme a besoin d’une certaine quantité de calcium. Mais avons-nous tous les mêmes besoins ?
 
  • Nos besoins quotidiens
L’apport journalier recommandé en calcium diffère entre les hommes et les femmes mais également selon notre âge. Il est conseillé de consommer entre 500 et 1 500 microgrammes par jour. Ces recommandations sont ré-évaluées régulièrement.

- Enfants de 1 à 3 ans : 500 mg
- Enfants de 4 à 6 ans : 700mg
- Enfants de 7 à 9 ans : 900 mg
- Adolescents jusque 19 ans : 1200 mg
- Adultes à partir de 24 ans : 1000 mg
- Femmes enceintes : 1200 mg
- Femmes de plus de 55 ans : 1200 mg

Pendant notre enfance, notre corps se construit et notre apport en calcium quotidien évolue tout au long de notre croissance.
Au cours d’une grossesse, le corps doit trouver suffisamment de calcium pour pallier aux besoins de la mère et de son enfant.

 
  • Les sources de calcium
Pour une alimentation équilibrée, il est recommandé de consommer 3 à 4 produits laitiers par jour. Cela suffit à pour subvenir à nos besoins en calcium. La plupart des fromages en contiennent une bonne proportion ce qui nous permet facilement d’atteindre la quantité recommandée. Par exemple : 100g de parmesan ou de gruyère permettent d’assimiler entre 1000 et 1200 mg de calcium. Pour 100g de fromage de chèvre, de cantal, de camembert ou encore de fromage à raclette, le corps bénéficie de 500mg et 900mg de calcium. La teneur en calcium des yaourts oscille entre 120mg et 170mg selon le type le lait utilisé.

Contrairement à la croyance populaire, le calcium n’est pas présent que dans les produits laitiers.
Les produits de la mer tels que les poissons (notamment la sardine, l’anchois et le saumon) ainsi que les crustacés contiennent une part importante de calcium (150mg à 800mg / 100g).
Notons également que les fruits secs comme les amandes mais aussi les légumes verts ou encore les fruits frais bénéficient d’une bonne teneur ce minéral essentiel.

 

Les risques liés à un manque de calcium

  • Carence en calcium : quels sont les symptômes ?

Lorsque nous consommons moins de calcium que ce qui nous est recommandé, nous nous exposons à une carence en calcium. Également appelée hypocalcémie, elle représente un danger pour notre santé.
Le manque de calcium entraîne des tremblements musculaires, des crampes et des spasmes du larynx. Plus grave encore, l’hypocalcémie peut provoquer des problèmes cardiovasculaires.

Enfin, notons que cette carence est un facteur qui favorise l’ostéoporose. Cette maladie se caractérise par une modification de la structure des os. Ils deviennent plus fragiles et le risque de fracture augmente. L’ostéoporose est plus fréquente chez la femme, notamment suite à la ménopause. Les hommes sont également touchés mais à un âge plus avancé que les femmes.
  • Quelles sont les causes d’une carence en calcium ?
Certains facteurs favorisent la carence en calcium. Comme nous l’avons expliqué, le vieillissement est l’une des causes naturelles qui peuvent entraîner une hypocalcémie. Avec l’âge, des troubles hormonaux peuvent subvenir (exemple ménopause) et notre corps éprouve davantage de difficultés pour assimiler le calcium. Une attention particulière doit donc être accordée à notre alimentation afin de prévenir la fragilisation de nos os.

Miser sur les aliments riches en calcium n’est cependant pas suffisant. Pour que le calcium soit absorbé efficacement par l’organisme, notre corps a besoin de vitamine D. Nous produisons naturellement cette vitamine essentielle en nous exposant au soleil. Toutefois, lorsque le ciel fait grise mine (en hiver par exemple), le risque de carence en vitamine D augmente et c’est à notre alimentation de prendre le relai. Les poissons (sardine, saumon, truite, thon…) mais aussi le chocolat noir, le lait ou les œufs sont nos meilleurs alliés.

L'excès de calcium : un danger sous-estimé

  • Quels sont les effets d’un excès de calcium ?

S’il est possible d’être en carence de calcium, l’inverse peut également se produire. On parle alors d’hypercalcémie lorsque le taux de calcium dans le sang est trop important. Les symptômes de l’excès de calcium diffèrent d’une personne à une autre et tendent à s’aggraver lorsque la situation perdure. Une soif accrue, des nausées, des vomissements, la constipation, la fatigue, le rythme cardiaque anormal, la diminution voire la disparition de la transpiration, la diminution des réflexes ou encore la perte d’appétit font partie des symptômes qui peuvent nous alerter sur cette carence.
 
  • Existent-ils des personnes plus à risque que d’autres ?
L'excès de calcium est plus fréquent chez les femmes de plus de 60 ans.
Il est également favorisé par certains cancers tels que celui du sein, du poumon, du rein ou encore par la leucémie.
 
  • Que faire pour remédier naturellement à un excès de calcium ?
L’hypercalcémie est rarement liée à notre alimentation. Il est donc difficile de prévenir naturellement cette pathologie. Toutefois, un régime alimentaire équilibré allié à une activité sportive régulière permettront de se prémunir des facteurs qui peuvent entraîner un excès de calcium.

Bon à savoir : les ennemis du calcium

Enfin, notons que le tabac et certains aliments comme le thé ou le café, ou encore le sucre et les épinars réduisent notre absorption de calcium. Gare aux excès mais aussi aux faux amis.

 
Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page actualités